• Une règle d’or : ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier. Cela semble évident, mais les consulats de France ne comptent plus les imprudents qui réussissent à se faire voler leur argent, leur passeport, etc., et leur billet de retour parce qu’ils n’ont rien trouvé de mieux que de tout mettre ensemble dans le sac à main !

 

  • Sans entrer dans une psychose du vol, il est raisonnable d’observer un minimum de précautions qui tiennent du bon sens :
    – Quand il s’agit de payer un taxi ou un commerçant, ne sortez pas une grosse liasse de billets (surtout si c’est en pleine rue).
    – Munissez-vous toujours de petites coupures (le dollar est toujours fort utile mais pas obligatoire, en plus de la monnaie locale).
    – Mettez votre argent en lieu sûr : dans le coffre de l’hôtel si vous êtes en séjour, ou caché sur vous, en choisissant l’un des systèmes brevetés suivants.

 

  • Comment cacher ses sous dans les bagages
  • – Vous pouvez cacher une partie de votre argent, vos papiers et jeux de photocopies dans la boîte à savon, la pochette à pansements, la trousse fourre-tout ou, ça s'est déjà vu, dans un faux tube dentifrice ! Vous pouvez fabriquer également des doubles-fonds (aux trousses), des doublures ou des poches intérieures.

 

  • Sur soi, à préparer avant de partir
  • – Faire une entaille dans la ceinture de son jean et façonner une boutonnière. Cachez vos billets pliés dedans. Amélioration possible : une épingle de nourrice qui empêche les sous de faire le tour de votre taille.
    – Dans une ceinture normale : cousez une longue fermeture éclair dans la doublure ou bien fabriquez-la avec un cuir fin ou un tissu solide.
    – Fabriquer une petite pochette en toile que vous accrocherez autour du cou par une lanière, double et solide. Format : 12 X 16 cm environ. Y mettre passeport, argent liquide, chèques de voyage.
    Une combine : fermer cette pochette par une bande « velcro ». Le bruit vous réveillera si quelqu'un essaie de l'ouvrir pendant votre sommeil.
    D'ailleurs, pour dormir, ne pas laisser cette pochette autour du cou. Glissez-la à l'intérieur de votre pantalon, entre les cuisses, et accrochez la lanière à la ceinture. C'est la partie la plus difficile d'accès.
    – Une poche dans la pochette, c'est bien pratique pour y glisser le ou les papiers à garder (celui de l'avion par exemple).
    – Vous pouvez aussi emporter une autre pochette sans lanière, de façon à pouvoir la fixer à l'aide d'épingles à nourrice à l'intérieur d'un pantalon, blouson, pull et pourquoi pas au slip.
    – Certains routards cousent un élastique au lieu de la lanière, de façon à mettre leurs pochettes autour de la taille.
    – Toujours autour de la taille, à même la peau, vous prenez un tissu en coton fin qui en fasse le tour, plus 5 cm, et d'environ 30 cm de largeur, de façon à enrouler vos billets (ou autre) plusieurs fois dedans, et fixez à l'aide d'épingles à nourrice.
    – Pour mieux protéger vos papiers de l'humidité, emportez quelques pochettes en plastique complètement imperméables, de celles, par exemple que l'on vend pour protéger la nourriture (Ziploc…).
    – Si vous êtes un inconditionnel de la « banane », arrangez-vous toujours pour mettre un pull ou un T-shirt autour de votre taille, de façon à nouer les manches au-dessus ; elle se verra quand même moins !

 

 

  • À éviter
  • – Dans les chaussures, ça risque de faire des trous dans les billets, et si vous les mettez dans une pochette plastique, ça chauffe la plante des pieds ! Toutefois, si vous avez une semelle, coincez le tout dessous.
    – Dans les chaussettes, si vous voyagez assis et que le bas de pantalon remonte…– Dans une poche arrière ou sur les côtés du pantalon, ça va très vite, pour un voleur muni d'un cutter, de faire une jolie entaille.

 

  • Attention aux voleurs de bagages ..... SOYEZ MÉFIANT ! C’est ingénieux ! Mais c’est traumatisant, ne lâchez JAMAIS vos sacs.

    Regardez les nouvelles techniques de vol de ces voyous.
    Je n’ai pas bien compris tout de suite, j’ai regardé une deuxième fois….. Le fond du sac du voyou s’ouvre sur le bagage déposé au sol, et hop c’est dans le sac.

    Démonstration : Ce sac spécial « voleur », vous pique ‘’proprement’’ votre sac en un clin d’œil, avec le portefeuille et tous les documents, à l'aéroport, à l’hôtel, au restaurant, PARTOUT ! Le voleur n'a même pas besoin de se cacher.
    Je n'ai jamais entendu parler de cette escroquerie jusqu'à ce que j’aie vu cette vidéo-démonstration, et maintenant je vois ô combien il est facile de réaliser une telle escroquerie